Sur les sentiers de D/D 2011-2015

Sur les sentiers de D/D 
2011-2015

"Ici, dans un temps ouvert, et comme multiple, se dévoile un monde – étrange, très proche pourtant, mais secret, invisible à un simple coup d’œil –, fait de plans et de passages, d’écarts et de renversements, d’accords d’ombres, de couleurs, de lumières et de reliefs, de surprenantes profondeurs. De même que l’on prête son attention aux choses, Rafaële Ide offre son regard et, en écho, quand le jeu s’y prête, nous le renvoie. En le posant là, puis ici, puis là encore, elle juxtapose, assemble – compose : c’est un iris blanc, le sable d’une allée, un accord de vert et de violet, un horizon, l’éclat blanc du ciel, une ancolie. C’est une rêverie consciencieuse, un abandon accueillant le hasard, et une maîtrise : le temps d’ouvrir et de fermer ces parenthèses au creux desquelles s’invente et se lève une ubiquité : cela même à quoi ouvre son don de double vue."
La Pionnière, revue n°1 – revue de littérature illustrée
Dominique Janvier



Sur les sentiers de D/D, en novembre, passe un lapin, faseyent les oriflammes, même une reine y a perdu la tête.